Comment lutter contre le stress des enfants ?

Comment lutter contre le stress des enfants

Comment lutter contre le stress des enfants ?

En tant que parents, on se pose souvent cette question « Mon enfant est stressé, comment l’aider ? »

Une étude nous apprenait récemment qu’une proportion de 4 9% des enfants vivaient du stress au quotidien. De ce nombre, 19% souffriraient de troubles anxieux, 15% d’insomnie et 12% d’anxiété de performance.

Face à ces difficultés vécues concernant le stress des enfants, nous nous sentons bien souvent impuissants. Comment intervenir de la bonne façon ? Comment apprendre à reconnaître les signes indicateurs de stress chez nos enfants et comment les aider à mettre en place des stratégies gagnantes.

Bon à savoir ! Comment est généré le stress des enfants ?

Le stress est une réponse physiologique du corps face à un événement extérieur perturbant et inhabituel. Ce phénomène physiologique se manifeste par la surproduction de 2 hormones, l’adrénaline et le cortisol. A petites doses, l’adrénaline booste, met en mouvement, rend plus présent et efficace, donne de l’énergie et aide à calmer un état de stress des enfants en augmentant le taux de glucose dans le sang.  « Je peux y arriver » « J’ai les ressources nécessaires ».

Mais l’adrénaline sécrétée en trop grande quantité peut provoquer des comportements inhabituels comme l’hypervigilance, la peur, la fuite ou l’attaque. Elle rend angoissé et/ou en colère. Le Dr Catherine Gueguen dit que nos enfants sont alors submergés par un sentiment de peur et que leur corps entre en hyper vigilance, prêt à tout moment à attaquer, fuir ou se replier. L’enfant peut aussi perdre confiance, s’isoler ou avoir des difficultés à s’investir dans ce qu’il fait.

Quand à l’augmentation anormale de cortisol, elle peut engendre un sentiment de découragement, de tristesse ou d’insécurité. Catherine Gueguen ajoute « L’enfant se sent menacé et angoissé. Ses pensées, ses émotions, ses perceptions sont voilées par un sentiment de peur, de grand danger, il est inhibé, dans l’impossibilité d’entreprendre et de surmonter la moindre difficulté ».

Qui dit stress, dit situation stressante mais pas que !

Pour qu’une situation soit stressante, elle doit être nouvelle (changement d’école, le passage de la garderie à l’école, le passage du primaire au secondaire …), elle doit être imprévisible (un changement d’enseignant en cours d’année, un parent qui a des sautes d’humeur …), elle menace l’estime de soi (se sentir ridiculisé lors d’un exposé  l’école, ne pas être choisi pour remplir une responsabilité car le parent croit que l’enfant est incapable et doute de ses capacités.

A cela s’ajout tous les petits stress du quotidien : Difficulté de s’intégrer à un groupe, dispute avec un copain, peur de déplaire à ses parents, à son professeur, à ses amis, notion de performance, comparaison aux autres.

Contrairement aux adultes qui peuvent identifier ces situations, l’enfant est démuni et il ne peut pas verbaliser son stress. Il est important de mentionner que tous ces petits moments stressants, pris un à la fois, n’ont rien de problématique. Ce qui crée du stress, très subtilement, c’est la répétition.

Les symptômes du stress des enfants – Quels signes doivent alerter ?

Les premiers indices sont souvent les troubles du sommeil ou de l’appétit. L’enfant stressé a des problèmes de sommeil, de concentration, d’alimentation et souvent mal au ventre au moment d’aller  l’école ou encore de tics nerveux comme le clignement des yeux ou un balancement inhabituel. A titre préventif, nous pouvons demander à nos enfants comment ils se sentent aujourd’hui ? Comment ils se ressentent à l’intérieur de leur corps ? Cela apprend à vos enfants à être attentifs aux indices envoyés par leur corps pour signaler leur état émotionnel, à reconnaître quand ils sont en situation de « mauvais » stress.

Les séances d’hypnose ou de sophrologie infantile , une solution anti-stress

31% des enfants ont déjà consulté un professionnel de la santé pour des problèmes de stress. De manière plus générale : Tout ce qui présente une rupture dans le comportement habituel doit retenir l’attention des parents et inciter à consulter.

Lors des consultations au cabinet de Toulouse-Castelmaurou, je reçois parents et enfants/adolescents pour travailler sur le comportement, les émotions et induire un changement positif.

L’accompagnement en hypnose ou en sophrologie porte sur l’écoute et l’accueil des émotions, la valorisation de l’enfant et une conquête de son autonomie. L’espace thérapeutique est un environnement propice à l’équilibre et à un retour au calme et à l’apaisement. A travers des questions simples « Qu’est ce que je peux faire pour t’aider? » « Je comprends qu’il y a quelque chose de difficile, comment je peux t’accompagner pour te soulager ? », il s’agit de repérer les ressources et les atouts de chaque enfant. Cela peut passer par lui rappeler ce qu’il a réussit par le passé, par valoriser ses progrès, par consigner ses succès dans un arbre de la réussite (Technique des Pratiques Narratives), par l’encourager.

En quelques séances, votre enfant retrouve un état de calme et de concentration propice à l’apprentissage et à son épanouissement. Découvrez comment calmer le stress des enfants grâce à l’hypnose.

 

Partagez sur les réseaux sociaux !

A propos de l'auteur
Articles associés
hypnose tabac toulouse

Hypnose arrêt tabac Toulouse

Le 1er novembre commence le #moissanstabac sponsorisé par l’état avec ce slogan très prometteur « Dans 2 jours votre nouvelle vie commencera ! » Comme chaque année, ce défi collectif propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois avec le soutien de leurs proches. Déjà 149425 inscrits sur le site https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr. Pour mettre...

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus
shares
Prendre RDV en ligne