Sophrologie Toulouse Burn out – Stress

Aujourd’hui chacun s’impose de réussir sa vie professionnelle, familiale et de s’épanouir personnellement. Ce « syndrome de superman », nous mène la vie dure car la tâche est difficile.

Selon un sondage Ipsos, plus de la moitié des français actifs déclarent ne pas arriver à tout concilier: 59% des personnes interrogées négligent leur temps de sommeil, 62% leurs enfants et 57% leur couple. La conclusion est sans appel: seul le travail n’est pas délaissé et reste l’absolue priorité.

Dans ces conditions, il se créer un déséquilibre entre la perception des contraintes imposée par l’environnement et la perception que l’on a de ses propres ressources pour y faire face. Ce déséquilibre est appelé burnout.

Le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, toucherait près de 3 millions de personnes en France. Comment prévenir avant que le corps et l’esprit ne craquent complètement ? La sophrologie s’avère être un bon allié pour décompresser.

il est difficile lorsque l’on a la tête dans le guidon de se rendre compte que l’on est en plein processus d’un épuisement physique et psychique qui tôt ou tard ne nous permettra plus de faire quoi que ce soit tant la pression est forte.

Le syndrome d’épuisement au travail est exclusivement dû au stress : difficultés d’endormissement, insomnies, douleurs récurrentes au dos ou à la tête, problèmes de concentration ou de mémorisation, état de fatigue avancé.

Burnout : la sophrologie est à la fois préventive et curative

La sophrologie permet de prendre conscience de l’état dans lequel nous sommes, afin de nous amener à être davantage à l’écoute des tensions du corps et de nos émotions.

La sophrologie propose de mettre en place une écologie personnelle qui va venir réguler l’énergie vitale à travers un travail sur le corps, le souffle et le mental.

La sophrologie permet d’harmoniser le physique, le psychique et l’émotionnel. Elle travaille ainsi au développement du bien-être et à l’équilibre de l’énergie vitale pour retrouver le calme et gérer le stress. Elle permet également de mettre de bons réflexes en place à utiliser au quotidien, en totale autonomie.

Le corps tendu et crispé, le souffle haletant, les ruminations mentales, les palpitations cardiaques, les fluctuations de température… Autant de signes qui prouvent que le corps est en train d’accuser le coup d’un trop-plein de stress et qu’il faut désamorcer cet état. La sophrologie propose plutôt que d’ignorer ses ressentis d’y prêter la plus grande attention afin d’en tirer de riches informations sur nos besoins du moment et ajuster notre mode de vie avec de simples gestes pouvant aider réellement et éviter des conséquences plus graves.

La sophrologie permet d’apprendre des exercices de relaxation dynamique, de respiration et de visualisation positive pour retrouver un esprit plus serein, une respiration plus ample et un corps plus détendu.

Au fil des séances, la sophrologie permet de se mettre dans un état de détente de plus en plus facilement, d’être à l’écoute de ses sensations et ressentis afin de recueillir le maximum d’informations sur son état de stress et d’épuisement, d’en prendre conscience et d’ajuster progressivement ses habitudes. Le but est d’apprendre à savoir dire stop, à récupérer au quotidien et non plus quand on n’en peut plus, à prendre du temps pour soi en pratiquant les exercices appris en séance pour créer une nouvelle routine salvatrice.

C’est une pratique psychocorporelle, complémentaire aux thérapies habituelles. En faisant preuve de discernement sur son état et en prenant le temps de retrouver le calme pour ne pas se laisser déborder par ses émotions, on pourra détendre le corps, reprendre son souffle et apporter plus de confort à sa vie quotidienne. Grâce à cette nouvelle façon de procéder, on ressentira moins de fatigue, on aura les idées plus claires et donc une meilleure concentration. On aura plus de facilité à prioriser les choses et on retrouvera une meilleure hygiène, un meilleur équilibre de vie dans le milieu professionnel comme personnel.

Burn Out parental – Parents & enfants stressés

Être parent peut être générateur de stress, d’angoisses, de surmenage (burn-out parental, charge mentale), de fatigue surtout quand l’école occupe une place centrale dans les familles.

Le burn-out parental est un phénomène de plus en plus présent, dont les intéressés  n’osent pas parler, de peur d’être étiquetés comme “mauvais parents”. La sophrologie peut permettre de sortir de cette situation infernale.

Le burnout parental se caractérise par un sentiment d’épuisement physique de la part de la mère ou du père, souvent causé par de multiples facteurs. Les parents n’arrivent plus à faire face au quotidien, et se sentent dépassés par leur (s) enfant (s).

En tant que parent, on s’interroge souvent sur notre rôle, on voudrait toujours faire mieux, même si on sait qu’il n’existe pas de parents parfaits.

Il n’est pas rare de voir apparaître du stress alors que l’enfant est encore jeune, deux ou trois ans, qu’il ne dort toujours pas la nuit, qu’il est extrêmement agité dans la journée, et qu’il contre l’autorité quotidiennement.

Percevant son enfant comme un véritable petit tyran, les parents peuvent passer de l’amour à la colère en quelques secondes.. Il peuvent  également moins  s’intéresser à l’enfant et ne plus prendre plaisir à partager des activités ensemble.

Y a-t-il trop de stress aussi  lié à la réussite scolaire ? Les enfants sont certes touchés, mais 52% des parents le seraient plus encore.

La pression sur les enfants commence avec les meilleures intentions du monde. La pression des notes, l’injonction de la réussite, les parents s’angoissent de plus en plus pour l’avenir de leurs enfants.

Tout comme les adultes, les enfants peuvent être déstabilisés, et stressés, ce qui fait la différence entre eux et nous ? Ils ne savent pas verbaliser le stress.

Bien ancré dans le milieu professionnel, le mot « stress » a fait son entrée dans les cours d’école.

Pourquoi les enfants sont-ils de plus en plus stressés ?

La répétition de petits stress quotidiens comme dépêche-toi, on va être en retard à l’école !” “Dépêche-toi de prendre ton bain !” “Mange !”. Mais aussi la notion de performance, la relation et la comparaison aux autres, les enjeux de réussite scolaire,

Les enfants sont stressés de plus en plus tôt, maux de ventre, irritabilité, troubles du sommeil, et de l’endormissement, perfectionnisme, volonté de tout contrôler, l’apparition, ou réapparition, de tics (clignements des yeux, ongles rongés, balancements, tortillements de cheveux…)., problème de concentration ou de comportements régressifs (besoin de lumière pour s’endormir, pipi au lit, volonté de sucer son pouce ou de boire au biberon).

La sophrologie est parfois une première étape pour les parents qui vont chercher de l’aide. Ils ne veulent plus se laisser emporter par leurs émotions, et cherchent à prendre du recul par rapport au sentiment de perfection qu’ils souhaitent souvent pour leur (s) enfant (s).

La sophrologie va leur apprendre à gérer leurs émotions, à lâcher prise mais elle va aussi leur permettre de retrouver de l’énergie et de développer une meilleure image d’eux-mêmes.

En restaurant la confiance en soi des parents, la sophrologie aide également à structurer les enfants. En effet, les parents sont alors capables de poser un cadre  et de le faire respecter par leurs enfants qui peuvent, dans ces conditions, s’épanouir en toute sécurité. Pourquoi ne pas écouter grandir nos enfants et découvrir à leurs côtés la sophrologie ?. Les initier dès leur plus jeune âge à des techniques de relaxation ludique, c’est préparer un quotidien plus serein. Mieux vivre pour Mieux-être.

Un travail en hypnose peut-être un complément utile aux parents afin de les aider à comprendre pourquoi ils en sont arrivés là. Associé à la sophrologie, il leur permettra de faire le deuil de la perfection qu’ils ne peuvent atteindre, et de retrouver un équilibre

Découvrez également l’hypnose et hypnose enfants-adolescents

Prendre RDV en ligne