Mon enfant ne dort pas : pourquoi ?

mon enfant ne dort pas : petite fille qui ne veut pas dormir

Mon enfant ne dort pas : pourquoi ?

“Pourquoi mon enfant ne dort pas ?” C’est une question qui revient souvent auprès des parents d’enfants en bas âge. Rituels du coucher à rallonge, réveils nocturnes, cauchemars réguliers, pleurs… Avant l’âge de 4 ans, huit enfants sur dix rencontrent des difficultés liées au sommeil. Et lorsque l’enfant ne trouve pas le sommeil, c’est toute la maison qui reste éveillée. 

En effet, beaucoup de choses jouent chez l’enfant la nuit. Elle est parfois considérée comme une épreuve à traverser qui implique une séparation de plusieurs heures avec ses parents, et donc apprendre à être seul. 

Mon enfant ne dort pas : les causes 

Souvent, les causes d’insomnie de votre enfant sont d’ordre psycho-affectif. Voici les causes les plus générales observées lorsqu’un enfant ne dort pas : 

Incapacité à la solitude :

La nuit étant considérée comme une épreuve par l’enfant, celui-ci doit être en totale sécurité affective suffisante, afin de pouvoir être seul la nuit. Afin d’aider votre enfant à bien vivre cette solitude, vous pouvez lui apprendre à rester un peu seul en journée, à ne rien faire. Petit à petit, il se sentira bien en dehors de vos bras et dans son propre lit. 

Le manque de contact : 

Votre enfant peut souffrir d’un manque de contact avec ses parents. En effet, le rituel du coucher est un moment très important pour échanger avec votre enfant sur la journée qui vient de s’écouler et le préparer à une bonne nuit de sommeil. Il est conseillé d’effectuer ce moment d’échanges durant une vingtaine de minutes. La base du rituel du soir est qu’il doit être reposant, répétitif et similaire chaque soir (chanson, histoire…). 

L’absence de limites :

Votre enfant entre dans une phase de construction d’opposition. Le temps consacré au coucher peut être l’occasion de tester vos limites et essayer d’avoir ce dont il a envie. 

Mon enfant ne dort pas à cause de la peur du noir :

C’est vers l’âge de deux ans que votre enfant développe ses peurs. La peur du noir est une peur très fréquente chez l’enfant. Il commence alors à projeter dans le noir toutes sortes d’imaginations, souvent représentées par des monstres, provenant de sa vie psychique et de son imaginaire.

Des événements de vie nouveaux :

Les événements de vie non habituels peuvent avoir des répercussions sur l’endormissement de l’enfant. Que cela se caractérise par l’entrée à l’école, l’arrivée d’un frère ou d’une sœur, un deuil familial… Tout ce que ressent le parent, atteindra l’enfant. 

Quelle aide peut apporter l’hypnose lorsque mon enfant ne dort pas ? 

Comme vu précédemment, les raisons de ces troubles du sommeil peuvent être très variées. L’hypnose peut être une aide efficace pour trouver le problème au manque de sommeil de votre enfant. Lors d’une séance d’hypnose, les enfants sont reçus sans les parents. Ces derniers bénéficient de comptes-rendus réguliers afin de suivre l’évolution de l’enfant.

Ces moments privilégiés me permettent de me concentrer sur l’enfant, de poser les lignes directrices et d’observer son comportement. Est-il autonome ? Comment se comporte-t-il ? Puis, par des questions concrètes, je cherche à comprendre d’où vient le problème du refus de s’endormir seul. 

Le nombre de consultations dépendra alors des besoins de votre enfant. Un point sur la situation sera fait une semaine plus tard. 

Mon enfant ne dort pas, pourquoi ? Si votre enfant a entre 2 et 5 ans et qu’il n’arrive toujours pas à s’endormir tout seul, ce n’est pas grave ! Il s’agit parfois de suivre simplement quelques conseils ou de modifier ses habitudes. L’hypnose peut être une solution pour débloquer un problème non résolu, car elle est présentée sous forme ludique. 

Découvrez également notre article sur la sophrologie enfant Toulouse 

Partagez sur les réseaux sociaux !

A propos de l'auteur
Articles associés
"Dys" enfant Toulouse : Quelles solutions ?

« Dys » enfant Toulouse : Quelles solutions ?

DYS – Troubles cognitifs spécifiques On regroupe sous “troubles Dys” les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent. Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire,...

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus
shares
Prendre RDV en ligne