L’utilisation de la communication non violente en sophrologie et en hypnose – Toulouse

communication non violente

L’utilisation de la communication non violente en sophrologie et en hypnose – Toulouse

Pourquoi aborder la communication non violente? Je me suis posée cette question : Est-ce que je suis concernée? La réponse est bien évidemment OUI !

Les non-dits, les jugements, les déductions rapides, les faux-semblants, les interprétations, tout cela ne facilite pas la communication avec les autres. Les phrases du type « J’ai l’impression qu’elle ne m’aime pas », « je ne peux pas lui dire ça, elle va se vexer », « comment fait-il pour ne pas se rendre compte que c’est de ça dont j’ai besoin? », « je préfère l’éviter, de toute façon, on se dispute tout le temps », « pas la peine de demander, il va me dire non »… sont autant de raisons de se tourner vers les préceptes de la CNV. D’autant qu’avant de se tourner vers les autres, faut-il déjà savoir et comprendre ce qui se passe en soi. C’est exactement le but de la communication non violente!

C’est pourquoi, je me prépare dans quelques jours à aller vivre une expérience incroyable au coeur de la communication non violente.

Cette formation me parait essentielle aujourd’hui dans le cadre de ma pratique de la sophrologie et de l’hypnose. Pour l’instant c’est une première approche intellectualisée que je vous propose à la lecture du livre incroyable Marshall B. Rosenberg « Les mots sont des fenêtres » , je suis impatiente d’en ressentir les effets.

Et si la CNV était la réponse à toutes ces situations qui sont la source de tensions ? Il n’y a pas bien sûr de réponse magique mais je pense que la CNV est une philosophie de vie qui vise à prévenir et guérir la violence et la rupture de dialogue avec soi-même et avec les autres.

La Communication Non Violente ou CNV est d’abord une invitation à reconsidérer la façon de nous exprimer, d’écouter et d’entrer en relation. L’intention de la Communication Non Violente est de créer une qualité de relation et d’empathie, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun.

Marshall B. Rosenberg docteur en psychologie a élaboré un nouveau langage dont le mot d’ordre est « bienveillance ». Il ne s’agit pas de taire ce qui ne va pas, il s’agit d’apprendre à formuler ses pensées et ses demandes de façon à créer les meilleures conditions d’écoute et d’échange. Marshall B. Rosenberg met en avant que la communication se bloque quand la critique, le déni de responsabilité, les exigences sont formulés. La communication non violente à pour objectif à l’aide d’exercices et de pratique de gommer les phrases contenant des insultes, du dénigrement, des reproches, des jugements, des « on doit … » « Il faut … », des blâmes ou des punitions.

Au cours de cette formation de 6 jours, je vais apprendre à m’exprimer en CNV !!!

Apprendre à observer une situation, apprendre à exprimer mes sentiments et apprendre à exprimer mes besoins dans la bienveillance afin de ne pas braquer l’autre. Cela devrait être la base d’apprentissage de tout parent, manager, homme ou femme.

Ce qui m’apparait intéressant avec la CNV dans la posture de sophrologue ou d’hypnopraticien, c’est le changement de posture : plus à l’écoute de soi (ressentis) de ce qui se passe, mais aussi à l’écoute de l’autre et de ce qui se joue dans la situation, avoir une observation factuelle sans y mettre aucun jugements, reproches, émotions ou besoins. Les ressentis sont autant de clés pour pouvoir au fil de des échanges ajuster la communication avec autrui ou répondre à des besoins fondamentaux.

La CNV pourrait être le langage du coeur pour apprendre à entrer en contact avec ses besoins profonds pour mieux communiquer avec bienveillance.

Pour illustrer le langage de la CNV, Marshall B. Rosenberg a recours à l’image de la girafe, qui a un gros coeur et un grand cou qui lui donne de la distance, en opposition au langage habituel, dit « chacal », qui véhicule le jugement et l’évaluation. Une autre façon d’apprendre non pas à être gentil mais à être vrai, une manière de vivre, une posture intérieure différente, qui repose sur la confiance, le respect de soi et de l’autre.

Je choisis d’être girafe et vous ?

 

Partagez sur les réseaux sociaux !

A propos de l'auteur
Articles associés
enfants anxieux - hypnose ericksonienne

hypnose ericksonienne – Enfant Anxieux

Solutions pour un enfant anxieux 👏👏👏 Tout comme les adultes, les enfants peuvent vivre de l’anxiété. Vivre une trop forte anxiété peut causer des problèmes de sommeil ou d’alimentation, des difficultés relationnelles ou dans la réalisation de d’activités quotidiennes. Chez l’enfant anxieux, l’anxiété peut avoir différentes causes comme les peurs...

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus
shares
Prendre RDV en ligne